ArchitectureFrançaisPatrimoineVillages des Hautes Alpes

Mont Dauphin

Le site exceptionnel de Mont Dauphin mérite une visite en chaque saison, le site est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.  Le village fortifié se visite librement, ou en visite commentée.  La dernière option vous permets de rentrer dans des bâtiments qui normalement sont fermé au public.

Le village fortifié est construit sur le plateau connu à l’époque comme “le plateau des millaures”, ou le plateau des milles vents.  Le rocher se trouve sur le croisement de 2 vallées au confluant de 2 rivières, le Guil et la Durance.

Une vue sur Mont Dauphin, photo prise de l’autre côté de la vallée de la Durance, près du village de Mikéou.

Vue sur Mont Dauphin depuis Mikéou
Vue sur Mont Dauphin depuis Mikéou

Le même plateau, vue depuis la Font d’Eygliers, cette fois-ci sous une légère couche de neige.

Le plateau de Mont Dauphin, vue depuis la Font d'Eygliers
Le plateau de Mont Dauphin, vue depuis la Font d’Eygliers

 

Conçu comme village dés le début par un ingénieur militaire visionnaire, Sébastien Le Prestre, marquis de Vauban (1633-1707), Mont Dauphin était destiné à loger plus de 5.000 personnes.  Les angles droits et les allées rectilignes font tout de suite penser à la conception des grandes villes en Amérique du Nord, par contre, Mont Dauphin a été construit bien avant ces villes.

Le village de Mont Dauphin a été construit à la même époque que la Maison du Guil, dans le 17ième siècle, pour protéger la frontière de la France contre le duc de Savoie.  Le village de Mont Dauphin a été construit utilisant entre autre le marbre rose de Guillestre.  Les pierres utilisé pour construire Mont Dauphin viennent de la carrière qui se trouve au dessus de la Font d’Eygliers.  La Font d’Eygliers est également le lieu d’où vient l’eau de Mont Dauphin.

Une joli ballade part de la Font d’Eygliers, rejoint le Guil, et contourne Mont Dauphin par une route forestière, qui traverse ensuite le village de Saint Guillaume.  Sur cette route, la main du Titan est impressionant.

La main du Titan, sur le chemin forestier qui contourne Mont Dauphin
La main du Titan, sur le chemin forestier qui contourne Mont Dauphin
La main du titan
La main du titan

Depuis Saint Guillaume, une route goudronné monte vers la porte d’Embrun.  Sur cette route, des jolies vues sur la vallée de la Durance, en direction d’Embrun.  Un arbre solitaire en bordure de route.

Sur la montée depuis Saint Guillaume vers la porte d'Embrun
Sur la montée depuis Saint Guillaume vers la porte d’Embrun

Plus loin, des touffes de gui, avec les fruits.

La touffe de gui et les fruits
La touffe de gui et les fruits

On passe par la porte d’Embrun et on a une jolie vue sur la caserne Rochambeau.  La charpente de ce bâtiment est très impressionant, d’une longueur de 264 mètres, comme un bateau renversé, sans clou ni vis.  Accessible seulement avec la visite guidée, a recommander.

La Caserne Rochambeau
La Caserne Rochambeau
La charpente de la Caserne Rochambeau
La charpente de la Caserne Rochambeau

Ensuite on se promène dans la plantation, un petit parc arboré entre le village de Mont Dauphin et les remparts du côté de Saint Clément.

La plantation en automne
La plantation en automne
La plantation en automne
La plantation en automne
La plantation en fin d'automne
La plantation en fin d’automne
La plantation au printemps
La plantation au printemps

On continue ensuite vers l’Eglise Saint Louis.  Seul le choeur et le clocher ont été construit.  L’église a été construite près des remparts, Vauban espérait clairement que les assaillants étaient eux aussi des catholiques, et qu’ils n’oseraient donc pas attaquer par ce côté, où se trouvait l’église.

L'Eglise
L’Eglise
L'Eglise
L’Eglise

On arrive à l’Arsenal, un très joli bâtiment.  Là à nouveau, grâce à la visite guidée, vous pourriez visiter l’intérieur, une salle de toute beauté.   A la lumière du soleil couchant, le bâtiment est juste splendide.

L'Arsenal à Mont Dauphin et à gauche de l'Arsenal, la butte de terre où en dessous se trouve la poudrière
L’Arsenal à Mont Dauphin et à gauche de l’Arsenal, la butte de terre où en dessous se trouve la poudrière
Vue sur l'Eglise et l'Arsenal
Vue sur l’Eglise et l’Arsenal
L'Arsenal
L’Arsenal
L'Arsenal
L’Arsenal

A côté de l’Arsenal, on voit une bute de terre.  C’est là que se trouve la poudrière, une grande salle qui se visite également lors de la visite commentée.

Le système défensif conçu par Vauban est remarquable, la lunette d’arçon en est un bel exemple.

La lunette d'arçon
La lunette d’arçon
Une échauguette et vue sur la montée vers Vars
Une échauguette et vue sur la montée vers Vars

Quelques photos du système défensif de Mont Dauphin.

Le pont vers la port de Briançon
Le pont vers la porte de Briançon
Le pont vers la porte de Briançon
Le pont vers la porte de Briançon

img_1897

Sur l’endroit de l’ancienne cure se trouve maintenant le jardin historique.  Emmanuel Borel, un jeune homme passionné par la nature et les plantes endémiques, a aménagé ce potager et essaie d’y conserver les variétés anciennes de plantes cultivées aux siècles passés  dans notre région, ainsi que des plantes alimentaires et médicinales.

Le jardin historique
Le jardin historique

Depuis les remparts, des jolies vues sur les vallées de la Durance et du Guil.

Vue sur la vallée de la Durance
Vue sur la vallée de la Durance
Vue sur la vallée du Guil, le Mont Catinat et le village de la Font d'Eygliers
Vue sur la vallée du Guil, le Mont Catinat et le village de la Font d’Eygliers
Vue sur la vallée du Guil et le village de la Font d'Eygliers
Vue sur la vallée du Guil et le village de la Font d’Eygliers

Ensuite, une vue sur la rue principale de Mont Dauphin.

La rue principale avec au bout le pavillon de l'horloge
La rue principale avec au bout le pavillon de l’horloge

A l’époque de Vauban, chaque région ou même chaque ville en France avait ses propres unités de mesure.  Vauban qui supervisait plusieurs sites de construction partout en France en même temps, et qui voyageait d’un site de construction à un autre, devait donc maitriser tous ces unités en même temps.  Au milieu de la rue principale, on peut encore observer quelques unités, entre autre utilisé en cas de dispute.

L'unité de contenu
L’unité de contenu

img_4761

On sort par la porte de Briançon, on passe alors en dessous d’un joli bâtiment, le pavillon de l’Horloge.  Une fois dehors, on a tout de suite une très jolie vue sur le Mont Catinat.

Vue à l'extérieur depuis le pavillon de l'horloge ou la porte de Briançon
Vue à l’extérieur depuis le pavillon de l’horloge ou la porte de Briançon

Sur le retour vers la Font d’Eygliers, à Eygliers Chef Lieu, un champ avec 4 ânes.

img_4769

Des très belles images réalisées du village de Mont Dauphin, avec un drone, sur ce lien:  Images drone Mont Dauphin

Si vous souhaitez en savoir plus sur Mont Dauphin, ces fortifications, les visites guidées, etc, voici quelques liens.

montdauphin-vauban.fr

place-forte-montdauphin.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.