FrançaisVillages des Hautes Alpes

La Font d’Eygliers

Le petit village de la Font d’Eygliers, surplombant la vallée du Guil depuis le Mont Catinat, profite d’un micro climat privilégié, avec son exposition plein sud dans un cirque en montagne, à l’abris du vent.  Le village porte également le nom “le petit Nice” à cause de ce micro climat.

Une trentaine d’habitants à l’année, et quelques résidences sécondaires.  Quelques vieilles maisons à rénover, quelques maisons déjà rénovées, l’ancien four à pain, la chapelle, des petites ruelles, la fontaine du loup, des potagers en terrasse, tant de choses à voir.

A l’origine un hameau de celliers, dont un est encore en fonction.  Des petites battisses, avec chacune un pressoir pour presser les raisins, et des cuves pour fermenter le jus et en faire du vin, une pièce d’habitation.  Les flancs de montagne autour du hameau plein de vignobles, dont il en restent quelques unes.  Cette histoire de la vallée est encore visible à travers les vignes sauvages en bordure des chemins de randonnées.

Le nom du village, la Font d’Eygliers, viendrait du mot fontaine, à cause des sources d’eau présentes sur le territoire du hameau.

Quelques images.

 

 

Le four à pain et la Maison du Guil
Le four à pain et la Maison du Guil
Vue sur la Font d'Eygliers
Vue sur la Font d’Eygliers
Une ancienne ferme à la Font d'Eygliers
Une ancienne ferme à la Font d’Eygliers
La fontaine du Loup devant l'ancien four à pain
La fontaine du Loup devant l’ancien four à pain
Le four à pain
Le four à pain
Un ancien cellier
Un ancien cellier
La maison avec la vigne
La maison avec la vigne
Un des potagers
Un des potagers
Une ruelle à la Font d'Eygliers
Une ruelle à la Font d’Eygliers
Une fontête
Une fontête

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.